Friday, 13 January 2012

Description

L'accès aux soins

L’impact des mesures de rigueur sur les perceptions concernant l’accès aux soins

La solidarité du système : un plébiscite des cadres et professions intermédiaires

Les français  jugent prioritaire (79 %) la question de la santé au travers de la campagne  des présidentielles (particulièrement les plus âgés  d’entre eux ). Ils sont aussi  83 % à être favorables au principe de solidarité dans le remboursement des frais de santé. Fait notable, les cadres (91%) et les professions intermédiaires
(89 %) plébiscitent cette philosophie. Est-ce parce qu’ils sont particulièrement sensibles à une éventuelle forme de précarité ? Ou est-ce aussi parce qu’ils sont matériellement en meilleure position pour soutenir le dispositif et le principe de redistribution ?

 

Des classes moyennes en attente d’ action

27 % des interviewés déclarent s’être souvent trouvés en situation de payer un dépassement d’honoraires, avec une forte représentation du bassin parisien. A noter que  66 % des Français ne les jugent pas légitimes chez les médecins en général. Enfin cette thématique apparaît comme essentielle dans la mesure où 55 % des Français déclarent que ce serait un argument de campagne en mesure de les sensibiliser.

 

Les déserts médicaux : une inquiétude réelle

La question de la répartition des professionnels de santé est une inquiétude prégnante : 87 % des Français estiment que  cette répartition est inéquitable et 72 % affirment qu’ils seront sensibles à cet argument dans la campagne des Présidentielles.

 

Solidarité du système, prise en charge des mutuelles ou baisse des dépenses de santé  : un indicateur négatif de santé publique

40 % des interviewés préfèrent voir baisser leurs remboursements de dépenses de santé si cela permet de baisser les cotisations et mutuelle qui y sont liées (dont 48 % chez les employés et 55 % dans la région Nord). Un indicateur particulièrement inquiétant dans la mesure où il révèle une tension : une adhésion massive au principe de solidarité (p7) en parallèle d’une difficulté matérielle à se montrer solidaire. La santé fait désormais pleinement partie des arbitrages budgétaires qu’ils sont forcés de revoir à la baisse.

 

Télécharger en pdf le Sondage decembre 2011pdf.jpg