Actualités | Politique

Baromètre politique Viavoice – Libération. Portrait d’opinion de Jean-Luc Mélenchon. Octobre 2022

Portrait d’opinion de Jean-Luc Mélenchon
L’après présidentielle et l’avenir

L’image de Jean-Luc Mélenchon

Six mois après son élimination au premier tour de l’élection présidentielle en dépit de ses 22 % récoltés et d’une dynamique finale à son avantage, l’image globale de Jean-Luc Mélenchon s’établit à 21 % d’opinions positives et 66 % d’opinions négatives. Un score en ligne avec le précédent portrait d’opinion réalisé par Viavoice pour Libération en période de campagne électorale (février 2022).

S’agissant de l’incarnation de la principale opposition à Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon est largement distancé par Marine Le Pen :

  • Le leader de la France insoumise est considéré comme le principal opposant au président de la République par 20 % des Français contre 41 % pour Marine Le Pen
  • Jean-Luc Mélenchon distance néanmoins très largement Eric Zemmour (+ 15 points), Fabien Roussel et Valérie Pécresse

Le bilan de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon apparaît contrasté :

  • 19 % estiment qu’il en est ressorti renforcé
  • 40 % des Français estiment qu’il en est ressorti affaibli

Jean-Luc Mélenchon, la NUPES et l’affaire Adrien Quatennens

Alors que les réactions de Jean-Luc Mélenchon aux révélations concernant Adrien Quatennens, qui a reconnu être l’auteur de violences conjugales, ont suscité la colère et l’incompréhension aussi bien en dehors qu’à l’intérieur de la France insoumise, quel le point de vue de l’opinion ?

  • Seuls 18 % des Français considèrent que Jean-Luc Mélenchon a bien réagi aux révélations (37 % de ses électeurs de 2022), une large majorité de l’opinion (58 %) considérant au contraire que le leader de la France insoumise a mal réagi dont 40 % qu’il a même « très mal réagi »
  • En conséquence : une large majorité des Français considère qu’il est ressorti affaibli de  « l’affaire Quatennens» (55 %)

La gauche, plus largement

En ligne avec le regard de l’opinion sur Jean-Luc Mélenchon, la NUPES accuse le coup. L’indice de confiance Viavoice-Libération pour la NUPES passe de 16 % à 13 % (étude Viavoice-Libération sur l’Hiver social, octobre 2022) et la coalition ne sort pas indemne des affaires qui ont marqué sa rentrée politique  :

  • 47 % des Français estiment qu’elle ressort fragilisée, dont 46 % des sympathisants de gauche 2022)
  • En effet, seuls 21 % des Français approuvent la ligne qui a été choisie pour traiter la question Adrien Quatennens, à savoir une mise en retrait médiatique mais un maintien des fonctions électives de député. 61 % de l’opinion préfère ainsi un retrait total de la vie médiatique et politique avec une démission du mandat électif en cas de violences conjugales.

C’est donc à un alignement entre l’exemplarité souhaitée et démontrée qu’en appelle l’opinion pour l’avenir d’une gauche française qui devra demain, pour 41 % des Français et 30 % des sympathisants de gauche, rompre avec l’héritage de Jean-Luc Mélenchon. Il revient quoiqu’il en soit à elle et à elle-seule de faire l’inventaire d’un âge politique qui s’approche de son terme.

 

Adrien Broche
Consultant opinion

 

 

Par :
Adrien Broche
Lola Lusteau
François Miquet-Marty

 

Publié le 18/10/2022

Autres études dans la même catégorie

Share This