Santé et interêt général

Les jeunes et l’alternance.

Face à leur avenir professionnel, les 18-29 ans se déclarent majoritairement optimistes, à 74%.

Parmi eux, ce sont les alternants qui se montrent les plus positifs : la quasi-totalité d’entre eux (97 %) se disent pleinement confiants sur leur avenir professionnel. Cet optimisme concerne non seulement leur capacité à trouver un emploi(93 % contre 78 % des 18-29 ans en général), mais aussi à le conserver (92 % des alternants contre 84 % des 18-29 ans). Les 18-29 ans se montrent, en revanche, plus pessimistes quant à décrocher un emploi dans lequel ils pourront s’épanouir : un scénario qu’envisagent seulement 67 % d’entre eux, un taux plus élevé, une fois encore, chez les alternants(80 %).

Sans surprise, il ressort de l’étude que les jeunes trouvent leur alternance en réalisant leurs propres recherches, sur Internet principalement pour 41 % des alternants actuels ou passés. Dans le détail, ils ont recours aux plateformes spécialisées dans la recherche d’emploi, telles que LinkedIn ou Indeed (pour 28 % d’entre eux) ou les sites Internet des entreprises (pour 21 % d’entre eux). Par ailleurs, 26 % des alternants déclarent avoir utilisé leur réseau et celui de leur entourage (professeurs, amis, famille…) et 23 % déclarent avoir trouvé leur alternance grâce à leur école.

Les jeunes interrogés déclarent aussi que leurs parents ont été actifs tout au long de leur recherche d’alternance : pour les orienter vers l’alternance (43 %), pour réaliser leur CV et rédiger leur lettre de motivation (55 %) mais aussi pour les aider à préparer les entretiens (49 %). Par ailleurs, 2 jeunes sur 5déclarent avoir été accompagnés par leurs parents dans des salons ou forums dédiés à l’alternance(42 %).

Pour une grande majorité (88 %), les jeunes sont satisfaits de leur expérience en alternance. Cette dernière leur a notamment permis d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles (96 %), de gagner en maturité (96 %), de clarifier leur projet professionnel (91 %) voire de le conforter (88 %). Ceux qui ont terminé leur alternance estiment même qu’elle leur a permis d’obtenir un emploi plus rapidement (81 %). Enfin, sans surprise, 92 % des alternants recommanderaient ce dispositif à leur entourage.

D’une manière générale, plus de 8 jeunes sur 10 en alternance ou en alternance par le passé expriment leur satisfaction quant à l’ambiance de travail (84 %). Ils sont aussi largement satisfaits de leur intégration au sein de l’entreprise et de l’autonomie dont ils disposent dans l’exercice de leurs missions (82 %).

En revanche, des difficultés sont aussi rencontrées, notamment pour trouver une entreprise, évoquée dans plus de 7 cas sur 10 (71 %), ou encore pour tenir le rythme et concilier leur travail en entreprise et leur travail scolaire, pointé par 59 % des répondants. Moins d’1 alternant sur 2 déclare également avoir profité d’un parcours d’intégration spécifique en entreprise (44 %).

 

Amandine Messina
Directrice associée, Viavoice

 

Par :

Amandine Messina

Publié le 24/04/2024

Dans la même rubrique

Le Baromètre des Transitions

Le Baromètre des Transitions

Réglementer : pour ou contre la planète ? L’insoluble casse-tête de la transition écologique L’année politique s’est ouverte sur une crise sociale majeure représentée par le mouvement de colère des agriculteurs. Sa particularité résidait dans son caractère largement...

Baromètre sur l’utilité du journalisme.

Baromètre sur l’utilité du journalisme.

A quelques mois des Jeux Olympiques Les Français et le sport : entre passion et distance En pleine année olympiques et alors que la place du sport dans la culture populaire française est régulièrement pointée du doigt, cette nouvelle édition du baromètre sur l’utilité...

Share This