Santé et interêt général

Dupond-Moretti qui défend Merah ou quand l’égo théâtral prend le dessus

 logo

04.11.17

Comment Dupond-Moretti peut-il ainsi faire mine de ne plus voir les réalités?

Bien sûr, cela s’impose comme une évidence en toute démocratie, tout accusé a besoin d’un avocat, commis d’office s’il le faut. Cette procédure d’avocat « commis d’office » est d’ailleurs précisée en notre droit et c’est l’un des honneurs de notre République de le mettre parfois en pratique. Dans le cas du procès Merah, l’avocat Eric Dupond-Moretti était particulièrement volontaire, il y a même vu une cause formidable, « un honneur » a-t-il osé même proclamer sur France Inter, à des centaines de milliers d’auditeurs qui n’en ont pas cru leurs oreilles, abasourdis d’entendre que « l’honneur » pouvait être du côté de ceux qui défendent un associé du criminel terroriste, vous savez ce Merah qui a tiré une balle dans le dos et dans la tête d’une enfant, dans une école juive, après avoir abattu deux soldats musulmans.

L’honneur, Monsieur Dupont-Moretti, parlons-en quelques instants …

Retrouvez l’interview de Jean-Philippe Moinet ici

Autres études dans la même catégorie

Share This